Gourde en Plastique

Gourde en plastique : les bons gestes santé à adopter

Gourde en Plastique

Avec la prise de conscience environnementale, les gourdes réutilisables deviennent de plus en plus populaires. Elles permettent de réduire les déchets et économisent de l'argent à long terme. En effet, en cette ère éco-responsable, la gourde est devenue l'accessoire indispensable. Finis les déchets de bouteilles en plastique à usage unique ! Cette solution réutilisable permet de réduire son empreinte environnementale, tout en faisant des économies substantielles.

Pendant la saison chaude, beaucoup optent pour des modèles de gourde en plastique, que ce soit par habitude ou par commodité. Parmi les multiples modèles de gourdes existants actuellement, ceux en plastique séduisent par leur légèreté, leur solidité et leur prix abordable.

Pourtant, mal entretenues, ces gourdes peuvent s'avérer néfastes pour la santé. Pour rester en excellente forme, suivez ces conseils d'utilisation et d'entretien pour profiter de tous leurs avantages, en évitant les pièges.

Sommaire

Faites un achat réfléchi

Un nettoyage régulier

Les gestes d'hygiène au jour le jour

Est-ce qu'utiliser de l'eau chaude avec une gourde en plastique est conseillé?

Nos recommandations finales

FAQ : Gourde en plastique, mode d'emploi

 

Faites un achat réfléchi

Choisissez la bonne gourde plastique

 

La classification des Plastiques

 

Avant toute chose, la sélection d'une gourde de qualité est primordiale. En rayon, on trouve une multitude gourde en plastiques aux propriétés diverses. Certains sont à bannir, d'autres à privilégier. Pour ne pas faire d'impair, évitez les matières à risque :

La première étape pour choisir une gourde en plastique saine consiste à bien la choisir. 

Déjà, évitez les plastiques peu recommandables comme:

Le plastique n°3 (PVC ou polychlorure de vinyle)

Cancérigène et perturbateur endocrinien, ce plastique très controversé relâche notamment des phtalates et du chlore toxique. Les gourdes en PVC sont à proscrire.

Le plastique n°6 (Polystyrène)

Très polluant, le polystyrène est désormais interdit dans de nombreux pays. Non recyclable, il met des siècles à se dégrader et ses particules se retrouvent dans les océans. Son relargage de substances inquiétantes fait aussi débat. A proscrire également.

Le plastique n°7 (Les autres plastiques : également connu sous le nom de polycarbonate ou acide polylactique (PLA)). Il peut être identifié par les initiales PC (polycarbonate) ou PLA (acide polylactique). Le PLA est une matière plastique d'origine végétale, mais malgré ce que l'on pourrait penser, il est compostable et non biodégradable. Il doit être soumis à des températures chaudes (entre 55 et 70°C) pour être composté, ce qui n'est pas possible dans un composteur domestique.

Ce plastique fourre-tout renferme souvent du bisphénol A (BPA), un perturbateur endocrinien classé cancérigène possible. À éviter absolument pour les contenants alimentaires.

À l'inverse, les types de plastiques suivants sont sans danger disposent de bien meilleures propriétés sanitaires :

 

gourde-plate-en-plastique-rose-750ml

 

Le plastique n°5 (Polypropylène (PP))

Considéré sans risque par les autorités, le polypropylène (PP) est l'un des plastiques les plus sûrs. Il ne contient ni BPA, ni phtalates, deux substances controversées. Son opacité limite aussi le développement bactérien. Une très bonne option pour les gourdes.

Le plastique n°2 (Polyéthylène haute densité)

Également approuvé pour un usage alimentaire, le PEHD fait figure de valeur sûre. Malléable, imperméable et résistant aux chocs, il constitue un excellent choix pratique et économique.

Le plastique végétal ou "bioplastique"

Issus de matières premières renouvelables (maïs, canne à sucre, bambou...), ces plastiques naturels sont entièrement biosourcés. Exempts de BPA ou autres perturbateurs endocriniens, ils représentent l'option la plus vertueuse d'un point de vue santé. Leurs seuls défauts ? Un coût souvent plus élevé et une durabilité moyenne.

Mieux, pour une sécurité maximale, optez pour une gourde en verre trempé. Cette matière naturelle est parfaitement inerte et imputrescible. Elle ne dégage aucun composé indésirable et possède une très longue durée de vie. Le seul bémol reste son poids et sa fragilité en cas de chute.

En résumé, pour rester en bonne santé avec votre gourde en plastique, penchez-vous plutôt pour des matières plus vertueuses comme le plastique n° 5 (Polypropylène) sans BPA ni phtalates. Vous pouvez choisir de très bonne qualité ici, ou le plastique n° 2 (Polyéthylène haute densité) qui est approuvé sans risque. Mieux, optez pour des gourdes en plastique végétal ou en verre. Plus onéreuses, elles restent les plus sûres pour la santé.

Un nettoyage régulier

Une fois la gourde choisie, son entretien régulier est primordial pour une utilisation hygiénique. L'humidité qui y stagne peut devenir un nid à bactéries rapidement si on ne fait pas bien attention. 

Le bon nettoyage est la clé !

Même avec un plastique sans risque sanitaire, les résidus de boissons fermentées, les moisissures et les bactéries pathogènes peuvent s'y développer. Un nettoyage approfondi une fois par semaine est indispensable pour prévenir tout risque infectieux. 

Voici la marche à suivre que vous pouvez adopter facilement:

Étape 1 : Démontage complet

Bouteille en Plastique sans PBA

Commencez par dévisser et démonter entièrement les différents composants de la gourde. Le goulot, le couvercle, le joint d'étanchéité... Tout doit être séparé pour permettre un lavage en profondeur.

Étape 2 : Lavage à l'eau chaude savonneuse

Dans une bassine ou l'évier, préparez une eau chaude légèrement savonneuse. L'eau chaude permet une meilleure dissolution des résidus gras tandis que le savon détruit les bactéries. Pour l'intérieur de la gourde, munissez-vous d'une petite brosse à bouteille ou d'un goupillon. Frottez énergiquement toutes les parois et recoins pour désincruster les dépôts tenaces. Le vinaigre blanc peut aussi constituer un détergent naturel efficace.

Étape 3 : Rinçage minutieux

Une fois le nettoyage effectué, rincez abondamment à l'eau claire. Vérifiez qu'il ne reste aucun résidu de savon ou autre, au risque de contaminer le prochain remplissage. Un goût désagréable pourrait persister !

Étape 4 : Séchage complet

Ensuite, laissez bien sécher tous les éléments avant de les remonter. L'humidité résiduelle est l'ennemie numéro un des gourdes car elle favorise la prolifération microbienne. Dans l'idéal, placez les pièces sur un torchon propre ou mieux, dans un endroit très aéré. Vous pouvez aussi les faire sécher dans un lave-vaisselle.

Étape 5 : Nettoyage extérieur

Pour l'aspect externe, un simple coup d'éponge savonneuse suffit la plupart du temps. En cas de taches tenaces ou d'éraflures disgracieuses, confectionnez une pâte avec du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude. Frottez énergiquement avant de rincer pour redonner un aspect neuf à votre gourde.

 Veillez à renouveler ce nettoyage minutieux au minimum chaque semaine. Pour une utilisation quotidienne intensive, un rythme bi-hebdomadaire est préconisé.

Les gestes d'hygiène au jour le jour

Au-delà de son entretien régulier, quelques réflexes sanitaires sont à adopter au quotidien pour maintenir sa gourde en excellente qualité. De petites précautions qui vous éviteront tout risque de contamination par des substances toxiques ou pathogènes :

Rangez toujours la gourde propre et sèche dans un environnement sain. Évitez les endroits sales, malodorants ou exposés à des vapeurs/fumées polluantes.

Ne jamais laisser stagner trop longtemps une boisson, surtout sucrée ou laiteuse. Les bactéries et moisissures adorent ces milieux pour se développer !

Ne remettez jamais de restes alimentaires non consommés dans une gourde fraîchement remplie. Les résidus fermentés peuvent véhiculer des germes.

Changez fréquemment les joints d'étanchéité. Leur dégradation favorise les fuites et les infiltrations de liquides contaminés entre les parois de la gourde.

Pour les boissons chaudes (thé, café...), soyez particulièrement vigilant :

Ne remplissez jamais la gourde à ras bord. Laissez un espace d'expansion pour la dilatation du liquide lors du réchauffage.

Ne serrez pas trop fort le couvercle pour éviter les déformations sous l'effet de la chaleur. Un serrage modéré suffit à l'étanchéité.

Nettoyez rapidement après usage pour désincruster les dépôts de thé/café avant qu'ils ne s'incrustent. Les tannins et résidus laitiers sont de véritables nids à bactéries.

Si vous conservez votre gourde dans un véhicule, d'autres précautions s'imposent :

Ne la laissez jamais en plein soleil ou dans une voiture surchauffée. La chaleur excessive peut détériorer le plastique et favoriser la migration de composés indésirables.

Gardez-la éloignée des odeurs et vapeurs d'essence. Le plastique est poreux et peut absorber ces polluants volatils aux effets néfastes.

Avant de consommer, vérifiez toujours l'absence d'odeur ou de goût particulier. Un arôme de plastique ou de carburant doit vous alerter sur une potentielle contamination.

Enfin, un dernier conseil : résistez à la tentation de lécher ou mordiller l'embout de votre gourde ! Cette pratique peu ragoûtante favorise le développement microbien.

Une durée de vie à surveiller

Même en prenant les plus grandes précautions, aucune gourde plastique ne peut durer éternellement. Avec le temps et les usages à répétition, la dégradation des matériaux est inévitable. Des microfissures, des rayures profondes ou des décolorations peuvent apparaître. C'est le signal qu'il est temps de remplacer votre gourde !

En règle générale, pour une utilisation intensive quotidienne (remplissages multiples), les autorités recommandent de ne pas conserver sa gourde au-delà de 6 mois à 1 an. Passé ce délai, le vieillissement risque de devenir trop prononcé.

Restez particulièrement attentif à ces signaux d'alerte qui nécessitent un remplacement immédiat :

Odeurs caractéristiques de plastique ou de produits chimiques.

Décolorations/tâches opaques persistantes.

Rayures ou éraflures profondes sur les parois intérieures.

Déformations/gondolages même légers.

Fissures, craquelures ou surfaces granuleuses au toucher.

Ces dégradations favorisent en effet le relargage de particules plastiques ou de composés indésirables dans votre boisson. Un risque sanitaire est alors présent, surtout en cas d'exposition répétée.

D'une manière générale, observez bien votre gourde. Dès l'apparition d'odeurs particulières, de décolorations ou de rayures profondes, c'est le signal pour la changer. Mieux vaut prévenir que guérir !

Dans le doute, n'hésitez pas à changer de gourde par précaution. Il existe aujourd'hui des modèles pour toutes les bourses. Votre santé n'a pas de prix !

Est-ce qu'utiliser de l'eau chaude avec une gourde en plastique est conseillé?

La réponse est “NON”. 

Il n'est généralement pas recommandé d'utiliser de l'eau très chaude avec une gourde en plastique. 

Le plastique, même sans BPA, peut se dégrader et relarguer des substances indésirables à hautes températures. Par précaution, il est conseillé de limiter les fortes chaleurs avec ce type de contenant. Mieux vaut préserver son intégrité.

Voici quelques précisions :

La chaleur excessive peut accélérer la dégradation et la déformation du plastique. Cela favorise le relargage potentiel de particules ou composés indésirables dans votre boisson.

La plupart des fabricants déconseillent de remplir les gourdes en plastique avec des liquides dépassant 60-70°C maximum.

Pour les gourdes alimentaires, il vaut mieux privilégier l'eau fraîche, les boissons froides ou tièdes au pire. 

Évitez l'eau bouillante.

S'il s'agit simplement de rinçage/nettoyage, une eau chaude jusqu'à 50-60°C reste acceptable

Mais refroidissez avant utilisation.

Pour transporter des liquides très chauds comme du thé ou du café brûlant, optez de préférence pour une gourde thermos en inox ou une gourde en verre. Vous pouvez choisir de très bonne qualité ici

En suivant ces quelques règles d'or, vous pourrez utiliser votre gourde en plastique en toute sérénité. Gardez toujours à l'esprit que l'hygiène et la surveillance régulière sont les clés d'une consommation saine. Sur le long terme, pensez aussi à privilégier les contenants en verre ou plastique végétal pour réduire les risques sanitaires.

Nos recommandations finales:

 

gourde-de-sport-tritan-haute-qualite-1500ml

 

Choisissez un plastique approuvé sans BPA/phtalates (polypropylène, PEHD). Mieux, optez pour un bioplastique ou une gourde en verre.

Démontez entièrement la gourde pour un nettoyage complet hebdomadaire. Brossez, rincez et séchez minutieusement.

Veillez à une utilisation dans un environnement sain : ni odeur, ni chaleur excessive.

Ne laissez pas stagner de liquides et éliminez rapidement les résidus.

Changez régulièrement les joints pour prévenir les infiltrations.

Renouvelez votre gourde maximum tous les 6-12 mois en cas de dégradations.

En appliquant ces consignes simples au quotidien, vous ne risquez plus aucune contamination indésirable. 

Une hygiène irréprochable pour votre plus grand bien !

Vous voilà désormais Incollables sur les bons gestes d'hygiène pour utiliser votre gourde en plastique en toute sécurité. En suivant ces règles d'or, vous pourrez rester en excellente forme tout en préservant notre planète !

FAQ : Gourde en plastique, mode d'emploi

1. Quel plastique choisir pour ma gourde ?

Les plastiques sans BPA/phtalates sont recommandés comme le polypropylène (n°5) et le polyéthylène haute densité (n°2). Mieux vaut encore opter pour du plastique végétal ou une gourde en verre, plus saine mais plus onéreuse. À bannir : les plastiques n°3 (PVC), n°6 (polystyrène) et n°7 contenant souvent du bisphénol A.

2. Comment bien nettoyer ma gourde ?

Un nettoyage hebdomadaire complet est indispensable. Démontez tous les éléments, brossez avec de l'eau savonneuse chaude, rincez abondamment et laissez bien sécher avant de remonter. Pour l'extérieur, un mélange vinaigre/bicarbonate fait des merveilles.

3. Quels gestes adopter au quotidien ?

Rangez toujours la gourde au propre et au sec. Ne laissez pas stagner les boissons sucrées/laiteuses. Ne pas maintenir les restes dans la gourde. Changez régulièrement les joints. Pour le chaud, ne remplissez pas à ras bord et ne serrez pas trop le couvercle.

4. Quand faut-il changer de gourde ?

La durée de vie d’une gourde plastique est d'environ 6 mois à 1 an maximum pour un usage intensif. La remplacer immédiatement en cas d'odeurs particulières, décolorations, rayures profondes, déformations ou fissures apparentes.

 

gourde-sport-en-plastique-sans-bpa-1000ml

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Quelle gourde pour quelle saison ?

Quelle gourde pour quelle saison ?

Choisir la gourde idéale pour chaque saison est un art méconnu. Apprenez à choisir la contenance adaptée à vos besoins, des portions d'eau ciblées aux grandes gourdes familiales. Notre guide complet...

Gourde en Plastique

Gourde en plastique : les bons gestes santé à a...

Parmi les multiples modèles de gourdes existants actuellement, ceux en plastique séduisent par leur légèreté, leur solidité et leur prix abordable. Pourtant, mal entretenues, ces gourdes peuvent s'avérer néfastes pour la...

Gourdes éco-responsables

Adoptez une Gourde Réutilisable en 2024 pour un...

Dans un monde où la durabilité et la protection de l'environnement sont une priorité croissante, l'hydratation saine et éco-responsable devient un enjeu majeur.

Choisissez Votre Gourde Idéale